En Marche !

Agir pour vous

Liste candidate à l'élection des Conseillers des Français de l'étranger, investie par La République en Marche.

LREM

Newsletter - Février 2020

À L'ÉTRANGER, VOUS ÊTES REPRÉSENTÉ !

Les élections municipales qui approchent nous rappellent qu’en France, nous sommes représentés par les maires et conseillers municipaux. Mais pour nous, Français à l’étranger ? Nous sommes représentés par des conseillers élus nommés conseillers consulaires qui nous représentent auprès des institutions françaises (consulat, écoles) et qui font le lien avec la France (gouvernement, parlement, administrations).

Qui sont les conseillers des Français de l’étranger ?

Ils existent depuis 2014 et sont 447 répartis sur 130 circonscriptions consulaires. Parmi eux, 90 sont aussi élus à l’Assemblée des Français de l’étranger (assemblée consultative qui siège 2 fois par an à Paris). Cliquer ici pour pour trouver votre circonscription consulaire et savoir combien vous avez de conseillers pour vous représenter

Mon conseiller, quelles sont ses missions ?

  • Défendre vos intérêts et émettre des recommandations auprès des autorités françaises ;
  • Répondre à vos questions, transmettre vos demandes, vous orienter vers les services français compétents, faciliter vos démarches ;
  • Relayer et diffuser les informations qui vous concernent ;

Quels sont les moyens d’action du conseiller consulaire?

  • Il participe aux conseils consulaires (sécurité, scolarité, aide sociale, emploi, formation) ;
  • Il peut organiser une permanence pour vous recevoir ;
  • Il vous représente dans toute manifestation où l’ambassadeur ou le chef de poste juge nécessaire une représentation de la communauté française locale ;

Quel bilan des conseillers depuis leur création en 2014?

Très inégal. Si certains ont pris leur rôle à cœur et se sont pleinement engagés à notre service, d’autres trop nombreux ne remplissent pas pleinement leurs fonctions : ils ne répondent pas aux sollicitations, ils ne participent pas aux conseils consulaires auxquels ils sont convoqués, ils ne formulent aucune proposition. Quelques-uns ont totalement disparu de la circulation. Vous pouvez être exigeants : votre vote favorisera ceux qui veulent s’engager pour la communauté française de votre circonscription consulaire.

LE RÔLE DE CONSEILLER CONSULAIRE ÉVOLUE

Suite à la promulgation, en décembre 2019, de la loi relative à l’engagement dans la vie locale et la proximité des élus, et grâce à l’implication et au travail de nos parlementaires, le rôle du conseiller consulaire va évoluer et ses missions seront renforcées :

  • Il deviendra le « conseiller des Français de l’étranger » (ce nouvel intitulé prendra effet après les prochaines élections consulaires) ;
  • Les conseillers devront respecter une charte de l’élu local ;
  • Ils pourront désormais présider le conseil consulaire, qui était jusqu’à aujourd’hui présidé par l’ambassadeur ou le chef de poste ;
  • Ils auront un droit à la formation;

4 CONSEILLERS CONSULAIRES LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE TÉMOIGNENT !

Sophie Suberville – Conseillère consulaire à San Francisco

Sophie Suberville

“Élue conseillère consulaire en 2014, j’ai créé un réseau d’entraide qui fait aujourd’hui partie du dispositif local d’aide aux Français. Lors de la dernière année de mon mandat j’ai organisé entre autres, plusieurs rencontres entre Français, notamment dans le cadre du Grand Débat national, durant lequel nos compatriotes ont pu échanger sur des questions importantes relatives aux Français de l’étranger, ainsi qu’une discussion avec les différents acteurs locaux de l’enseignement français.”

Thierry Masson – Conseiller consulaire en Belgique

Thiery Masson

"Très concrètement, en tant que conseiller consulaire, j’ai créé un site qui répertorie toutes les associations françaises en Belgique pour les nouveaux venus puissent très rapidement créer des liens : www.associationsfrancaises.be. J’ai également participé à une grande campagne de mobilisation pour inciter les Français à voter aux élections locales en Belgique. Parce que vivre à l’étranger doit aussi être l’occasion de participer à la vie citoyenne du pays d’accueil.”

Anne Boulo - Conseillère consulaire au Vietnam

Anne Boulo

"Un des engagements importants que j’ai pu avoir pendant mon mandat d'élu est l’accompagnement des familles dans leurs démarches d’accès à la scolarité. Avec mon collègue Marc Villard nous avons aussi posé de nombreuses questions à l’administration pour clarifier l’accès des familles aux informations qui les concernent. Nous avons également écrit un receuil de propositions pour améliorer le système d’attribution de ces aides.”

Ousmane Ouedraogo – Conseiller consulaire au Burkina Faso

Anne Boulo

“J’ai été heureux d’avoir parrainé une association qui a bénéficié dans un premier temps d’un appui de 6.500 € par la réserve parlementaire 1 d’un Sénateur des Français de l’Étranger. Le fait d’avoir cru en cette association leur a permis de se lancer et de béneficier désormais (parce qu’elle a fait ses preuves) d’un accompagnement régulier du Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France et de bien d’autres institutions. "

EN MAI PROCHAIN, NOUS VOTONS !

Le 17 Mai prochain, au terme de leurs 6 années de mandat, vos 447 conseillers seront entièrement renouvelés (16 Mai sur le continent américain). Il s’agit d’un scrutin de liste au mode proportionnel : il n’y aura qu’un seul tour !

Une élection qui prépare les élections sénatoriales

Dans les circonscriptions qui comptent un très grand nombre d’électeurs (Angleterre, Belgique, Suisse, Etats-Unis, etc), le scrutin permet d’élire également des délégués consulaires (77 pour le monde entier). Ils n’ont aucun rôle à jouer mais sont eux aussi grands électeurs pour le Sénat : ils ont l’obligation de voter pour les élections sénatoriales, un vote politique là encore.

Une élection antichambre de l’Assemblée des Français de l’étranger

Un mois plus tard, en Juin, ils éliront parmi eux 90 conseillers pour l’Assemblée des Français de l’étranger (lien ici). Cette assemblée consultative est force de propositions pour tout ce qui touche à la vie des français qui, comme vous, vivent hors de France. Et les sujets sont nombreux !

ALORS LE 17 MAI, ALLEZ VOTER !

Les élections de mi-mai 2020 (le 16 Mai 2020 pour le continent américain et caraïbes et le 17 mai 2020 pour le reste du monde) sont l’occasion de bouger les lignes, de ne pas réinvestir les élus absents, de remettre les citoyens français au cœur du débat avec des conseillers consulaires engagés pour leur communauté.

Une liste La République en Marche dans la plupart des circonscriptions du monde entier Parce que les élus à l’étranger sont grands électeurs pour le Sénat, ils portent votre voix pour transformer la France. Depuis Juin 2017, La République en Marche fait ce qu’elle avait annoncé : la France se transforme. Mais il faut aller plus loin.

Vous pouvez y contribuer en votant pour les candidats progressistes soutenus ou investis par la République en Marche.

Découvrez ici qui sont les candidats progressistes dans votre circonscription

POUR VOTER, INSCRIVEZ-VOUS!

Pour voter à l’étranger, il suffit d’être inscrit sur la liste électorale du consulat de votre pays de résidence. Cela se fait en ligne, en quelques clics et vous avez jusqu’au 10 avril 2020 pour le faire.

Vous trouverez toutes les explications ici

Un seul lieu de vote au choix : en France ou dans votre consulat Attention : depuis 2019, vous ne pouvez voter qu’en un seul endroit : soit dans une commune de France, soit dans un consulat de France (vous ne pouvez plus être incrit simultanément sur la liste d’une commune et sur la liste consulaire). Il n’est plus possible de voter simultanément pour un scrutin local en France et un scrutin national à l’étranger, il n’y a plus qu’un seul répertoire électoral unique.

Ainsi, si vous souhaitez voter dans la commune de votre habitation en France, cela vous désinscrira automatiquement de la liste électorale de votre consulat. Et inversement, si vous souhaitez voter dans votre consulat, cela vous désinscrira automatiquement de la liste électorale de la commune où vous étiez resté inscrit en France. Vous pourrez voter par Internet!

Nous retrouvons une égale liberté pour chacun d’exercer son droit de vote, quel que soit notre lieu de résidence, même à des milliers de kilomètres de notre consulat (Russie, Chine, Etats-Unis, Australie, Inde, etc).

Rappelez-vous, c’était un fiasco du précédent gouvernement qui avait invalidé au dernier moment le système de vote par internet pour les dernières élections législatives! Mais pour cela, vous devez être inscrit au registre des Français établis hors de France (lien ici) et mettre à jour vos coordonnées téléphone et email. Et par procuration aussi Vous êtes électeur inscrit dans votre consulat, mais vous n’êtes pas certain d’être présent ? Dès maintenant, vous pouvez établir une procuration pour une personne de votre choix. Cela peut se faire soit dans votre consulat, soit auprès d’un agent du consulat lorsqu’il vient dans votre ville lors d’une tournée consulaire. Vous pouvez aussi établir une procuration dans une gendarmerie ou commissariat en France si vous séjournez en France.

N’attendez pas les dernières semaines : il faut du temps pour acheminer les procurations !

Vous souhaitez que LaREM porte votre procuration? Écrivez-nous


  1. La réserve parlementaire a été remplacée en 2018 par STAFE pour être plus lisible et mettre un terme à tout clientélisme de la part des parlementaires ↩︎

Posts récents

Catégories

A propos

A propos des élections consulaires